Les plantes pour mieux vivre

Qui n’a jamais eu envie de se départir d’une mauvaise habitude qui mine notre santé. Se libérer d’une dépendance liée à la cigarette, l’alcool, le cannabis ou même le café. Changer son alimentation pour perdre du poids, réduire son taux de cholestérol ou de glycémie. Suivre un nouveau mode de vie simplement pour avoir une meilleure qualité de vie.

 

Faire une cure par soi-même.

En connaissance de cause, je suis parvenu par moi-même à me libérer de certaines dépendances, mon secret ce fut bien sûr avec les plantes médicinales. Il m’a fallu beaucoup de volonté, de détermination, et j’ai aussi adopté un mode de vit plus sain. Malheureusement trop souvent nous attendons d’avoir des problèmes de santé, ou un état de détresse profonde qui nous pousse à faire une remise en question. On se met alors à chercher à l’intérieur de soi ce qui ne va pas, et voir les solutions qui s'offrent à nous.

 

Vous avez tout pour réussir.

Pour plusieurs personnes, le recours à un thérapeute, ou un organisme d’entre-aide est nécessaire. Cela peut les aider dans leurs cheminements pour atteindre leurs objectifs. Par contre, la personne qui fait la plus grande partie du travail, c’est bien sûr le sujet.

La réussite ne tient qu'à vous

Ne soyez plus une victime.

Nous sommes souvent la victime des influences de notre entourage, par exemple ; la grande majorité des fumeurs ont eu des parents, ou des membres de leurs familles qui fumaient. Ils ont peut-être eu des amis qui auraient une influence sur leurs habitudes ou ont simplement eu envie de faire comme les autres.

Cessez de fumer avec les plantes

Saviez-vous qu’il existe des plantes qui peuvent aider les gens pour le sevrage de la nicotine ? La stévia est très efficace pour contrer les envies de fumer. Une étude en Allemagne a démontré que cette plante pouvait faciliter le sevrage de la nicotine. Le millepertuis est aussi utilisé pour traiter les dépressions nerveuses légères et moyennes. Cette plante est très réputée pour lutter contre l’anxiété, l’angoisse et la nervosité. Elle donne de bons résultats pour contrôler les sautes d’humeur ou les excès de colère. 

 

Augmentez votre motivation.

Le millepertuis est aussi reconnu pour stimuler la production de sérotonine et de dopamine. Ces hormones sont sécrétées par le cerveau et influencent positivement la motivation et l’humeur chez l’être humain. Pour ceux et celles qui ont déjà arrêté de fumer, ou qui en ont fait l’essai, ceux-ci savent très bien que les sautes d’humeur et le stress lié à une abstinence de nicotine sont, les causes qui poussent les gens faire une rechute. Apprenez à gérer votre anxiété. Le fait de pendre une tisane pour relaxer et apaiser cette angoisse pourrait être salutaire durant les premières semaines. Il existe aussi d’autres plantes telles que la verveine, la valériane et l’actée à grappe noire qui sont aussi recommandées en phytothérapie pour cesser de fumer.

 

La dépendance à l’alcool.

Pour un alcoolique, arrêter de boire c’est un très grand défi, surtout si l’on a le facteur héréditaire qui provient de la famille. Il n’existe pas de gène spécifique pour la dépendance à l’alcool, mais les recherches tendent à dire qu’il aurait une influence de plusieurs gènes, notamment ceux qui sont responsables du codage des enzymes qui élimine l’alcool de l’organisme. Il n’y a pas un gène identifié comme étant celui de l’alcoolodépendance, mais des chercheurs ont identifié un certain nombre comme étant impliqués. Le gène ADH1B, par exemple, est impliqué dans la fabrication d’une enzyme dans le foie chargée de métaboliser l’alcool. Le gène DRD2, quant à lui est lié à la dopamine (un neurotransmetteur du cerveau), qui influe sur la vulnérabilité à la dépendance.

 

Comprendre pour se libérer.

Des variations dans ces gènes modifient notre réaction face à l’alcool. C’est donc l’interaction complexe de plusieurs gènes qui augmente les risques de dépendance. Pour se débarrasser de ce genre de dépendance, il faut se regarder en face, et comprendre pour quelles raisons on tente de s’évader et de fuir nos émotions. Lorsqu’on a franchi cette étape, il faut chercher quels sont les moyens à notre disposition face à cette dépendance, et prendre les moyens pour s'en libéré.

Créer de nouvelles habitudes

Une bonne astuce pour vaincre une mauvaise habitude est d’en créer une autre qui la remplacera, bien sûr de préférence par une habitude plus saine pour la santé. Pour ma part, je me suis créé une routine, un genre de rituel . Pour chaque mauvaise habitude que j’ai abandonnée, je l’ai remplacé par une infusion d’artichaut, par un thé ou une collation santé. 

Les plantes contre le diabète.

Pour les gens qui ont qui souffre de diabète, il y a des plantes qui sont excellentes pour abaisser le taux de glycémie. Une bonne habitude pour améliorer la santé serait de, faire infuser du fenugrec ou de la racine de ginseng, pour remplacer les collations trop sucrées qui sont consommées pendant la journée. Des études ont démontré que ces plantes auraient un effet positif sur taux de sucre dans le sang. La cannelle améliore la glycémie à jeun, et après les repas elle augmente la sensibilité à l’insuline, elle pourrait protéger les reins des lésions vasculaires diabétiques. La cannelle de Ceylan se prend à raison de ½ cuillerée à café de poudre, répartir en 2 à 3 prises quotidiennes. Le curcuma et le gingembre sont aussi des alliés de taille pour contrôler le diabète. 

Les plantes pour mieux vivre

 

Le cholestérol et les plantes

Le cholestérol est indispensable dans notre système, par contre il faut savoir le contrôler pour éviter hypercholestérolémie. Il y a beaucoup de plantes qui ont des effets positifs sur celui-ci. Le chardon Marie en est une de premier choix, cette plante favorise l’élimination de graisses et de lipides, nous aidant à maintenir correctement notre métabolisme. Un autre type de tisane a des effets aussi très bénéfiques sur notre organisme, en infusion, l’écorce de l’orange et du citron contient d’excellents flavonoïdes qui luttent contre le cholestérol, et sont aussi une excellente source de vitamine C qui renforce le système immunitaire. Le mélange de thé vert et d’écorce de citron est un parfait mélange pour les gens qui désirent perdre du poids .

La gestion du stress

Le stress est une des autres causes de maladies cardiaques, de dépression et de beaucoup douleurs chroniques inexpliquées. Réussir à gérer son stress, c’est un travail de tous les jours, il faut tout d’abord réussir à en cerner les causes, les événements et même, les gens dans notre entourage qui sont la source souvent de notre stress. 

 

Établir les limites

Il faut mettre en place nos limites avec certaines personnes, réorganiser sa vie pour éviter les situations qui nous imposent une trop grande dose de stress. Une bonne gestion du temps, des périodes de temps pour se ressourcer, et bien sûr une bonne tisane pour rétablir notre système nerveux.Trop de stress et d’anxiété peuvent causer des problèmes d’hypertension, des douleurs dans la poitrine, des maux de tête et voir encore bien d’autres symptômes. Le tilleul, la camomille, la mélisse et la lavande sont réputés pour apaiser le système nerveux. 

Diminuer l’hypertension

La vie moderne nous impose beaucoup de stress et de pression sociale, ce qui affecte notre capacité à rester calme à l’intérieur de soi. Il y a dans la nature de merveilleuses plantes pour aider à diminuer la haute pression, l’aubépine en est une qui a des effets instantanés. Cette plante est capable de réguler le rythme cardiaque. L’aubépine peut aussi dilater les artères coronaires en même temps, ce qui permet d’améliorer le fonctionnement du cœur en régulant la pression. L’aubépine est également utilisée pour traiter l’anxiété, la tachycardie et aussi pour réduire le mauvais cholestérol. La passiflore, l’achillée-millefeuille, la valériane en sont d’autres qui ont aussi, des effets positifs sur le traitement de la haute pression.



 

La nature prend soin de nous.

Avant l’ère des grandes entreprises pharmaceutiques, la médecine avait recours aux plantes pour traiter les patients. Depuis plusieurs générations dans toutes les cultures à travers le monde, l’usage des plantes médicinales a été l’essence des thérapies, de traitement pour soulager les patients de plusieurs symptômes et guérir certaines maladies. Encore aujourd’hui la phytothérapie, l’herboristerie et la naturopathie sont bien présentes dans un monde moderne ou la médecine actuelle a beaucoup évolué. La médecine peut maintenant faire de grandes choses, et il y a aussi certaines choses que nous ne pouvions même pas imaginer il y de cela une cinquantaine d’années. 

La santé, un cadeau du ciel.

Il reste encore une grande place aux médecines alternatives pour les gens qui désirent une approche plus naturelle, ou la prévention et le mode de vie saine sont les éléments clefs d’une bonne santé. Prendre soin de sa santé c’est un devoir, la santé n’est pas offerte à tout le monde. Il y a malheureusement beaucoup de gens qui naissent avec des problèmes de santé, des maladies génétiques ou qui ont développé des maladies incurables.

Nous qui avons la chance d’avoir reçu ce don, il faut le préserver et il en est de même pour la nature qui nous offres ses vertus gracieusement.

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne santé.

Hugo Leboeuf